Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 18:12

Le dimanche 10 septembre, lors de la fête des associations de la ville de Bourges, l'Association France-Israël du Cher a présenté une exposition consacrée à Jérusalem, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la réunification de la ville trois fois millénaire.

 

Jérusalem a trois mille ans. Elle est pour les trois monothéismes un centre de spiritualité. Les Hébreux y placèrent l'arche sainte dans le Temple édifié par le Roi Salomon. Les Juifs continuent de se recueillirent auprès du Kotel, improprement surnommé "Mur des Lamentations". Pour les Chrétiens, Jérusalem est le lieu de la parousie de Jésus. Sur l'esplanade du Temple d'Hérode, au sommet du Mont Moriah, les musulmans édifièrent le dôme du Rocher et la mosquée Al Aqsa.

 

Le plan de partage onusien du 29 novembre 1947, fixant les limites territoriales entre la Palestine juive et la Palestine Arabe, plaça Jérusalem sous un statut à part, faisant de cette ville un "corps séparé" (selon la formule latine employée alors de corpus separatum). Une commission de tutelle, placée sous l'égide des nations unies, et comprenant des représentants des différentes composantes de la cité devait administrer la destinée de la ville. A l'issue d'une période transitoire de 10 ans, les habitants auraient dû être consultés par voie de référendum pour décider du sort de la ville, maintien du statut international ou autre. ce gouvernement international ne vit jamais le jour en raison de la guerre déclenchée par les nations arabes contre l'Etat d'Israël, créé le 14 mai 1948.

 

La ligne de cessez-le-feu passait au cœur de la vieille ville de Jérusalem. Les Jordaniens occupèrent durant 18 ans la partie de la ville renfermant une large part des lieux saints, dont le Kotel. Pendant cette période aucun Juif ni aucun israélien ne put se recueillir sur les lieux saints. En 1967, Nasser et ses alliés menacèrent l'Etat d'Israël. Bien décidé à ne pas connaître une seconde destruction, 20 ans à peine après la Shoah, Israël lança sa guerre défensive devant durer 6 jours. A l'issue de ce conflit, l'agglomération hiérosolomytaine fut réunifiée. Tous les lieux saints devinrent accessibles à l'ensemble des pèlerins de toutes les confessions.

 

Si Jérusalem, capitale de l'Etat d'Israël, est la ville où l'on prie, elle est aussi une ville résolument moderne. Il est désormais possible de traverser la ville du nord au sud, à bord d'un tramway ultramoderne de conception française. Un autre moyen de découvrir la ville est, depuis 2011, le Marathon International de Jérusalem. La prochaine édition de cette épreuve sportive se déroulera le 09 mars 2018.

 

Alors, l'An prochain Jérusalem ?

Partager cet article

Repost 0
france-israel18.over-blog.org - dans France-Israël du Cher
commenter cet article

commentaires